• Bonjour. Je m'appelle Oka Ruto et j'ai 18 ans. Je suis élève à l'académie High School, en troisième année. Dans cette école tout le monde m'ignore, m'évite, et c'est mieux comme ça. De toute façon, je ne suis pas douée pour les relations humaines. Et puis si on me remarquait, mes recherches seraient compromises. Quelles recherches? Eh bien voyez, tout a commencé lors de ma rentrée en première année, il y a a deux ans...


    1 commentaire
  • Ce matin là, je m'étais réveillée de bonne heure, pour avoir le temps de me préparer pour la rentrée des classes; je tenais a faire bonne impression! Après avoir pris une douche, brossé mes cheuveux et enfilé mon uniforme et mes gants, je sortis de chez moi, me dirigeant vers l'accadémie. Je marchais sur la chaussée en pensant si mes bas en toile d'araignée allaient être autorisés ou non, lorsque je me cognais contre quelque-chose *qui était apparement quelqun*:

     

    -Tu ne pourrais pas faire attention? Tu a renversé ma soeur!

    -D-désolé, j-je m'excuse.

    -Bon, ce n'est pas grave. Au fait comment tu t'appelle? Moi c'est Sakyu et ma soeur, là c'est Inkyu!

    Ladite Sakyu me tendis une main pour m'aider a me relever. Sur son annulaire, je remarquais une magnifique bague en or incrustée de rubis; une merveille.

    -Eh-oh, tu est toujours là?

    Sa voix me tira de la contemplation de sa bague.

    -Ah... pardon...ben moi c'est Oka...

    -Tu est aussi élève à l'accadémie Oka?

    -Oui, je suis en première ann-

    -Sakyuuu! J'ai perdu mes lentilles de contact!

    Inkyu se cachait les yeux, comme si elle ne voulait pas que quelq'un les voient. Sa soeur soupira:

    -Heureusement que j'ai toujours des lunettes dans mon sac au cas ou... tiens prend les.

    -Merci!

    Sakyu sortit une paire de lunettes de son sac à main et les donna à sa soeur.

    Des lunettes teintées? Pourquoi?

    Inkyu s'empressa de les metres, en se tournant dos à moi.

    Bizare...

    -Bon on y va soeurette?

    -Oui!

    -Au revoir Oka!

    -Au revoir...

    Alors que les deux soeurs s'éloignaient, je me mis à réfléchir. Pourquoi Inkyu ne voulait-elle pas que je voie ses yeux? Et la bague de sa soeur... elle devait surement couter très cher. Comment avait elle pût l'obtenir, elle n'avait pas l'air très riche... je pense que je devrais enquéter sur elles... alons, il ne fallait pas être en retard, on se dépèche Oka!

    J'accélérais alors le pas quand soudain, au détour d'une ruelle, je vis un garçon et une rousse côte à côte; ils portaient tous les deux l'uniforme de l'accadémi High School et semblaient se disputer pour queconque raison futile. Hahaha... En plissant les yeux je pus appercevoir le visage du garçon. Et le temps s'arreta. Il étais beau, vraiment très beau. Son corps étais fin et musclé, ses cheuveux et ses yeux d'un noir corbeau magnifique... oh mon dieu, il était parfait...

    C'est alors qu'une douleur dans ma poitrine me fis réaliser que j'avair arrété de respirer! Je m'étais prise à inhaler de grandes bouffées d'air pour réoxygéner mes poumons lorsq'un bruit de pas me fis relever la tête. Oh non! IL approchait! IL allait me voir! Je tournais les talons et couru vers l'accadémie, sans un regard en arrière. La sonerie rettentit pile au moment où je franchissait le grand portail de l'école.

    -Ouf, pile à l'heure!

    Je vis alors une femme sortir du batiment principal, elle devait être la directrice:

    -Bonjour à tous! Je suis la conseillère d'orientation de cette école et je vous shouaite la bienvenue à L'Accadémie High School! J'éspère que vous passerez une agréable année parmis nous. Je prie les premières annés de se ranger à gauche du portail, vos proffeseurs principaux vont venir vous chercher!

    Je suivis les ordres de la conseillère d'orientation et me rangeais avec les premières annés. Dans la foule, je recconus Inkyu, Sakyu et mon beau brun. J'éspère telement que nous serons dans la même classe! Les professeurs venirent alors chercher leurs classes. La première d'entre elles s'avanca et se mit a appeler des noms:

    -Sakyu Basu!

    -Là!

    -Inkyu Basu!

    -Là!

    -Osana Najimi!

    -Je suis là! Baka!

    -Fumi Aiko!

    -Ici! Baka!

    Deux Tsunere... génial...

    -Oka Ruto!

    -Là madame...

    Je m'avançait pour rejoindre mon groupe quand ma prof appela le dernier nom:

    -Taro Yamada!

    -Là mademoiselle!

    Cette voix... me rapelle quelqu'un...

    -Monsieur Yamada! Venez nous rejoindre!

    -Pardon, j'arive!

    C'est alors que mon beau brun sortit de la foule. J'en étais sure! J'avais reconu sa voix! Merci mon dieu d'avoir entendu la prière de vôtre servante! Merci!

    Une voix me sortit de ma réverie:

    -Eh-oh! Oka c'est ça? La classe est partie!

    C'étais Taro! Il m'avait parlé! Il m'avait parlé!

    -Euh Oka? Ca va? Tu est toute rouge?

    J'étais en effet écarlatte, même une tomate n'aurait pas fait mieux...

    -O-Oui pardon, j'étais dans la lune...

    -Ah tu me rassure! Aller viens, il faut ratraper la classe!

    Je sentis alors une surface douce et chaude m'agriper la main. C'étais SA main, a LUI! IL ME TENAIS PAR LA MAIN! Je nage dans le bonheur...

     

    Nous avions couru main dans la main dans les couloirs pendant au moins 5 minutes avant d'apercevoir nôtre groupe. Ouf! Je regarais alors Taro. Dieu ce qu'il est beau!

    -T-Taro?

    -Oui?

    -Merci de m'avoir prévenue!

    Il avait rougit, avant de sourire:

    -Ne me remercie pas c'est naturel!

    -B-Bien..

    Nous arivâmes dans la classe et nous assimes à un bureau. J'allais me mettre à côté de Taro lorsque Fumi me poussa et pris la place que je convoitais.

    -M-Mais j'alais m'assoir là!

    -Et bien trouve toi une autre place! Baka!

    Cette sale pinbèche! Je l'aurais giflée! Je m'assis alors devant Taro. C'est toujours mieux que se retrouver loin de lui... Mais je devais trouver un moyen de me venger de Fumi, et la solution se présenta de manière... expéditive...


    votre commentaire
  • Chapitre deuuux! Ouai! (trop enthousiaste)

    ********

    Depuis que Fumi m'avait insulté, je n'avais cessé de la suivre, de l'étudier, d'essayer de connaitre ses amis, ses habitudes, ses secrets pour mieux me venger d'elle, mais rien. Rien du tout. Rien dans ce que j'avais appris ne me permettais de l'humilier, lui faire du mal. RIEN. J'étais dépitée. Arriva alors l'heure de midi. J'épiais mon Taro comme à mon habitude lorsque Fumi s'approchant de lui. Et elle commença à lui parler. Elle lui parlait la garce! Quand soudain elle dit une parole qui signa son arrêt de mort:

    -Dit Taro, sa te dit de passer à la maison, la semaine prochaine? Mes parents sont absents! On pourra faire l'exposé que la prof à donné ensemble!

    -Oui pourquoi pas! Je suis content de travailler avec toi!

    -C'est vrai? Merci!

    Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.Crève.VA CREVER!

    Je bouillais. En plus de lui parler, elle osait l'inviter chez elle! Qu'elle crève! Je vais la tuer...

    C'est alors qu'une voix en colère me sortit de mes pensées malsaines:

    -Elle a osé la garce! Elle a osé! Et pourquoi lui il a accépté?

    Je me retournais alors et fis face a la dernière personne qui je pense en se moment:

    -Osana? Qu'est ce que tu fait là?

    -Mais rien du tout! Ce n'est pas comme si je les épiais ou quoi que ce soit BAKA!

    -Bon d'accord, je te crois... mais pourquoi tu la traite de garce?

    -Je la déteste! Ce n'est qu'une baka! Mais pourquoi tu les épies?

    -P-pour rien, ce n'est pas-

    -Je te crois pas! Dit moi la vérité!

    Osana avait mis ses poings sur ses hanches et me toisait d'un regard qui disait: t'as pas le choix, soit tu me dit tout, soit je vais lui raconter que tu l'épie.

    -B-bon ok, je vais te le dire... mais on ne pourrait pas aller.... dans un endroit plus privé?

    -Alors suis moi! Et dépêche toi baka!

    -J'arrive...

     

    ********

     

    Je me retrouvais donc dans une petite pièce contenant pour seul objet un coffre noir avec Osana:

    -Bon maintenant tu peut me le dire!

    -Mais.. tu promet de le dire a personne hein?

    -Ben oui je sais garder un secret quand même BAKA!

    -En fait...quand nous devions choisir nos places à la rentrée... j'allais m’asseoir à côté de Taro quand Fumi m'a violemment poussé et à pris ma place alors que je m'étais étalée sur le sol... devant la classe entière... elle m'a publiquement humiliée et je veux me venger d'elle!

    -Je suis d'accord avec toi! Il faut l'humilier cette baka!

    Oh que oui il faut l'humilier! Et même plus... bien plus...

    -Mais que pourrions nous... faire pour l'humilier?

    Oui, car je n'en avais pas la moindre idée. Mais l'imagination d'Osana me tiras vite de ce mauvais pas:

    -J'ai une idée! Ou même deux! Ou même trois! Ou même quatre....

    Je la coupais alors, sentant que si je ne le faisais pas, ça aller durer longtemps:

    -Et qu'es-ce-que tu propose?

    -Je pourrais reverser un seau d'eau sur elle en faisant semblant de tomber et toi, quand elle irais ce laver tu prendrais un masque et irais lui prendre tout ses vêtements! Et moi de mon côté, j'attirerais quatre ou cinq gars dans les vestiaires pendant qu'elle se lave! Et puisqu'elle n'aura pas de vêtements, elle sera ridicule! Et connaissant les garçons, il n'attendrons pas qu'elle finisse sa douche pour prendre des photos! Hihihi! C'est une bonne idée non? Répond BAKA!

    -Oui, c'est une bonne idée mais....

    -Mais quoi baka?!

    -Comment t'y prendras tu pour les garçons? Et pour le masque? Nous ne sommes pas membres du Club de Drama et c'est impossible pour moi de le rejoindre puisque je suis la présidente du Club Occulte!

    -Et tu à pensé à moi deux secondes? Je ne fais partie d'aucun Club baka! Je pourrais rejoindre le Club de Drama pour avoir les masques!

    -Tu... serais prête a faire ça pour moi?

    -Pas pour toi idiote! Pour ma vengeance!

    Osana avais dit ces mots en rougissant légèrement. Ce pourrait t'il qu'elle m'apprécie en fin de compte?

    -Ah bon... ce plan est génial mais quand ? Quand pourrions nous faire cela?

    -Que dis tu de ... Lundi prochain? Avant les cours? C'est dans trois jour et nous pourrons facilement nous préparer!

    -Oui cela me va! Bon en tu rejoins le club de Drama, et je vais placer les seaux la où on en aura besoin et Lundi on passe a l'action! Ca lui apprendra à cette garce!

    -Oui! Go, GO,GO!

     

    ************

     

    Après avoir placé les seaux et qu'Osana ait rejoin le Club de Drama, je partis de l'école avec un sourire aux lèvre.

     

    Fumi.... tu verra ce qu'il en coûte de se frotter à moi... mais il faut que je fasse attention a Osana, elle pourrait ce retourner contre moi si je ne fait pas attention...

     

    >Moi et ma passion pour les chapitres énormes x)


    votre commentaire
  • Ok, la vengeance des filles n'est vraiment pas sympa, mais dans l'histoire, Oka est un peut Yandere...

    *********

    Lundi. Le jour prévu était enfin arrivé. Je suis tellement impatiente! Aujourd'hui, je vais ridiculiser Fumi et enfin me venger! Mais pour que le plan soit une réussite totale, moi et Osana ne devons pas être reconnues... comment faire....

    -Je sais! Nous allons nous déguiser, puis nous dirons que nous sommes nouvelles!

    Je montais alors au grenier, chercher ma vieille malle à déguisement:

    -Ou ais-je mis ces perruques.... AH-AH-ATCHOUM! Saleté de poussière.... Ah les voilà!

    Je sortit de la malle une perruque aux longs cheveux argents et une blonde avec des tresses. Je mis alors mon trésor dans mon cartable et partit à l’Académie rejoindre Osana.

    -OKA! EH OKA! Ça fait 10 minutes que je t'attend BAKA!

    -Désolé, j'étais allée chercher quelque chose qui nous serait utile et-

    -Ouai c'est ça! Bon en t'attendant j'ai replacé les seaux qu'un idiot avait déplacé et je t'ai pris un masque!

    -Finalement, je n'aurais pas besoin de masque...

    -QUOI! ET J'AI REJOINS LE CLUB DE CETTE PIMBÊCHE DE KIZANA POUR RIEN! TU M'A FAIT PERDRE MON TEMP!

    -Je nous ai pris des déguisements... mais il va falloir faire vite, il ne nous reste que 30 minutes...

    -Des déguisements! J'adore! On se croiraît dans Hitman! Montre!

    -Tu joue à Hitman toi?!

    -Heu n-non qu'est ce que tu raconte B-BAKA!

    -T’inquiète, je sais garder un secret... bon il faut nous changer là!

    -Ok allons y et vite!

    **************

    Une fois cachée dans les toilettes, je sortit les perruques et les paires de chaussettes blanches (j'en avait prévu au cas où)de mon sac:

    -OUAH! Nickel! J'y aurait pas pensée! T'es vraiment intelligente!

    -M-Merci... mais ne perdons pas de temps.... vite!

    Je donnais alors la perruque argentée et une paire de chaussettes à Osana, lui disant de retirer ses bas, sinon elle serait vite reconnue. Pendant qu'elle se préparait, je mis la perruque blonde, enleva mes gants, mes bas et mon brassard de chef de Club pour éviter tout soupçon. Je me regardais alors dans le miroir et fût frappée de stupeur. J'étais méconnaissable. Personne n'aurait pût deviner que j'étais Oka Ruto. Je regardais alors Osana et je vis avec satisfaction que personne ne pourrait la reconnaître, même pas Taro, qui est pourtant son ami de longue date:

    -Oka c'est génial! Je ne nous reconnais plus! On dirait d'autres filles!

    D'autres filles... d'autres filles...Mais bien sur! Il faut changer nos noms! Si quelqu'un nous le demandait nous serions démasquées!

    -Osana! Je viens de penser à un truc! Si quelqu'un nous demandais nos noms! Il en faut d'autres!

    -C'est vrai tu à raison! Bon imaginons... moi je serais Asano Nijima et toi Toka Oru!

    -Ca me va! Bon allons y!

    *******

    Je me dirigeais alors vers la fontaine, seau en main. J'allais prendre ma revanche! Je pris le temps alors de repérer Fumi. Elle étais comme à son habitude avec les Rainbow Six, ce groupe de filles populaires. Je me mis alors à marcher dans sa direction, déterminée. Je remarquais de l'autre côté Asano, enfin, Osana parler avec des garçons. Elle n'a pas perdu son temps... Arrivée à proximités de Fumi, je fis semblant de trébucher et déversa le contenu de mon seau sur elle. Et Bim dans les dents!

    -Kyaa! Idiote! Tu a vu ce que tu a fais! Tu m'a trempée! C'est malin je vais devoir aller me changer...

    Elle se mit alors à courir dans la direction des douches et je la suivit discrètement. Arrivée devant son casier, elle se déshabilla et s’avançât vers la baignoire. Profitant de sa nudité, j'agis conformément au plan et subtilisa tout le contenu de son casier, volant également toutes les serviettes présentes dans les vestiaires, pour garantir qu'elle ne pourra pas se vêtir. Je me mis alors à courir dans l'autre sens et arrivée à l'entrée des douches, je vis Osana suivie de Budo, Juku , Haruto et Shin arriver vers moi. Elle à parfaitement remplit sa mission! Attend... SHIN! Je te croyais pas comme ça! Toi je te réserve une bonne correction une fois mon travail fini. Osana ,m'ayant remarquée moi et mon énorme pille de serviettes et de vêtements dans les mains, me fit un clin d'oeuil complice. J'attendis que le petit groupe de pervers ait franchit la porte pour me diriger vers l'incinérateur. Je jetais alors à l’intérieur les serviettes, les vêtements de Fumi, ma perruque et mes chaussettes avant de l'activer. Parfait! Je remis alors mes bas, mes gants et mon brassard et couru le plus vite possible jusqu'aux vestiaires. Je veux assister à ton humiliation Fumi, ainsi ma vengeance sera complète! Je rentrais dans les douches et vis près de la porte les garçons, téléphones à la main et flash désactivé, fixer de leur écran Fumi, nue, qui s'approchait de son casier. Il me semblait même que Haruto tournait une vidéo. Fumi ouvrit alors son casier et constata la disparition de la totalité des ses vêtements:

    -Hein?! Mais où sont mes habits?! QUI ME LES A VOLE!? QUI?! RÉPONDEZ!

    Je pouffais, me retenant d'éclater de rire. Je pense que la vidéo d'Haruto va vite faire le tour des réseaux sociaux...

    Je glissait alors quelques mots à l'oreille d'Osana, qui heureusement, avait gardé sa perruque. Un sourire naquit sur son visage et elle se pressa d'en glisser un mot aux garçons. Haruto mis sa vidéo sur pause et sortit, entraînant les garçons et moi derrière lui alors qu'Osana entrait dans le vestiaire, un uniforme et une serviette à la main.

    *****************

    PDV Fumi

    Mais où sont mes vêtements?! Et les serviettes! Il me semblait en avoir vu quand je suis entrée!

    -Hé! Fumi! Regarde ce que j'ai dans les mains!

    Je tournais alors la tête dans la direction de la voix et vis une fille aux cheveux argentés, MON uniforme et une serviette à la main! C'est elle ! Je le savais! Oh toi, tu va me rendre ça!

    -Hé! Ce sont mes vêtements! Rend les moi!

    -Si tu y teins tant, attrape moi!

    Elle se mit alors a courir vers la sortie, après m'avoir jeté la serviette au visage. Je me lança à sa poursuite,en enroulant la serviette autour de mon corps:

    -Argh! Cette serviette est trop petite!

    -Youhou! L'escargot! Ramène toi!

    Je continuais alors ma course effrénée, ne me souciant plus d'où j'allais. Mon seul objectif étais de récupérer mon uniforme. Soudain, j'entendis des éclats de rire, et celle qui m'avait pris mon uniforme s’arrêta. Elle sortit alors un briquet de sa jupe, l’alluma et commença à l’approcher dangereusement de mon uniforme:

    -NON! NE LE BRÛLE PAS! NOON!

    Dans un élan de désespoir, je me mis à courir le plus vite que je pouvais vers elle, ma serviette tombant durant ma course, mais je ne m'en rendis pas compte; je n'étais qu'à quelques centimètres de mon uniforme lorsque la flamme le toucha, et il partit en fumée en quelques secondes:

    -NOOOON!

    Je m'écroulais alors sur le sol, désespérée. J'entendis alors des rires, toujours plus de rires... les gens me pointaient du doigt en riant, ils se foutaient de moi... Je vis alors que Taro me regardais , il étais tout rouge... il s’approchât alors de moi et enleva sa veste pour me la mettre sur les épaule, tout en continuant de détourner le regard:

    -Couvre toi, tu risque d'attraper froid comme ça...

    -Pourquoi tu détourne le regard? Je te fais honte!?

    -M-mais non, enfin regarde toi...

    Il s’empourpra encore plus, s’efforçant de ne pas me regarder. Je baissait alors les yeux et m’aperçût de l'absence de la serviette. OH NON! JE SUIS NUE! Je partis alors en courant le plus vite que je pouvais, essayant d'éviter le regard déconfit de Taro et le rire de mes camarades...

    -Et c'est dans la boite!

    -Attend montre!

    -Allez Haruto, montre!

    ********

    De retour chez moi, je me jetais sur mon lit en pleurant toutes les larmes de mon corps. Qu'avais je fait pour mériter ça?!Qu'avais je fait!? Pourquoi moi? Je me levais alors de mon lit, et alluma mon ordinateur pour surfer un peut, histoire de me changer les idées. Une notification apparût alors dans ma boite mail:

    Taro Yamada et 200 autres commenté vôtre compte sur le site de L'Académie.

    Curieuse, j'ouvris mon compte pour regarder les commentaires. Ce que je vis me frappa de stupeur et de désespoir: Haruto avait posé une vidéo sur ma page, une vidéo sur laque on me voyait me changer, courir après cette fille, me faire humilier... Ils avaient tout filmé... tout...histoire de m'achever encore plus, je regardais les commentaires:

    -Comment tu ose t'exhiber comme ça?!

    -C'est honteux...

    -Hahaha! Je partage la vidéo sur Facebook!

    Le commentaire que Taro avait posté me surprit:

    -Courage Fumi! Tu va t'en sortir!

    Merci Taro... Mais je ne pense pas m'en sortir... ma vie est finie...

    Je me dirigeais alors vers la cuisine, sortit un couteau du placard, et l’avança vers ma gorge:

    -Je t'aime Taro...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique