• Quatre: Naïveté

    Désolée, ça fait longtemps que j'ai pas publié de chapitre (les cours, toussa toussa, ...) Mais voilà enfin le chapitre quatre ! J'espère qu'il vous plaira, car j'ai mis pas mal de temps, mais une fois que j'ai l'idée ça va tout seul !
    Et comme d'habitude, enjoy !

     

    Jeudi. Le jour où Ayano Aishi mettrait probablement ses plans à exécution. Info-chan traqua, surveilla et analysa chacun des mouvements de la jeune Yandere à travers les caméras qu'elle avait tant l'habitude d'observer. Taro Yamada avait reçu des consignes. Ce matin, il allait emmener son amie Osana sur le toit, sous prétexte de vouloir contempler le ciel.

    Ayano parvint à la cour intérieure du bâtiment principal, et remarqua immédiatement que Taro n'était pas, contrairement à son habitude, assis sur la fontaine. La Yandere ferma les yeux. Info-chan sentit que la jeune fille essayait de faire quelque chose de psychique. Elle semblait vouloir détecter l'endroit où se trouvait actuellement son bien-aimé. Info-chan ne savait pas si cette manie bizarre avait fonctionné, mais Ayano se dirigea vers les escaliers du bâtiment. Arrivée au dernier étage, elle interrompit sa course un instant, voyant le club info. Elle s'approcha des rideaux couvrant les fenêtres, y passa une main pour dévoiler l'intérieur de la pièce sombre. Sans se retourner, Info-chan lui lança:

    - Je sais que tu es ici. Maintenant, pars, il n'y a rien à voir.

    Ayano sembla lui obéir, puisqu'elle s'éloigna pour ensuite accéder au toit du lycée. Là, elle vit sa rivale, accompagnée de Taro. Les poings de la Yandere serrés, elle descendit au rez-de-chaussée à nouveau, fouillant dans le matériel du club de théâtre. Elle emporta un masque, qu'elle n'avait pas encore mis au visage, et la baguette magique étrange qu'elle avait trouvé hier. Sortant de la pièce, elle alla poser son arme près des douches scolaires, juste devant la porte du petit bâtiment. Elle remonta à nouveau sur le toit du bâtiment principal. Dans un coin de trouvaient un seau, un robinet et une serpillière, probablement pour les services ménagers. Ayano remplit le seau d'eau, puis courut, masque sur le visage, plan derrière la tête, vers Osana et Taro. Et elle tomba à plat ventre devant eux, lâchant son seau au passage. Son masque s'enleva malheureusement aussi par la même occasion. Toute l'eau fut déversée sur la pauvre Osana, qui se mit à vociférer:

    -Espèce d'idiote, tu pouvais pas faire attention ? Je suis trempée, maintenant !

    Ayano murmura:

    - Désolée, j'étais occupée...

    Puis, elle porta la main à son visage et se rendit compte que le masque avait volé sur le sol quelques secondes plus tôt, ruinant sa couverture. Taro la regardait d'un air craintif. Osana s'enfuit soudainement, lançant à Taro:

    - Je vais me changer ! Je ne peux pas aller en cours comme ça !

    Info-chan observait la scène. Il était temps d'agir. Tandis que Ayano murmura:

    - Je... j'y vais aussi, moi.

    La jeune lycéenne aux cheveux rouges composa rapidement le numéro de portable de Taro, qui répondit immédiatement. Il reçut les instructions:

    - Cours, va près des douches. A l'entrée il y a une baguette magique. Prends-la et ramène-la au club de théâtre. Sois rapide sinon Aishi-san la prendra avant toi.

    Info-chan raccrocha l'appel et Taro ne se donna même pas la peine de ranger son téléphone, il se mit à courir comme si sa vie en dépendait - quoique c'était peut-être le cas. Info-chan continua d'observer Osana, qui dévalait les escaliers, pendant qu'Ayano était juste derrière. La progression de cette psychopathe dépendait de la vitesse de sa cible.

    Taro arriva devant le bâtiment des douches. Osana allait y parvenir aussi d'une seconde à l'autre, le lycéen le savait. Il se pressa de tirer ce qui allait être l'arme du crime derrière le bâtiment, lorsqu'il entendit les pas de son amie, suivie de ceux d'Ayano. Cette dernière ralentit justement sa course, puis l'arrêta. La baguette n'était plus là où elle l'avait placée. La Yandere, désorientée, réfléchit quelques secondes.

    Info-chan ne voulait pas qu'elle trouve un autre plan. Elle utilisa une commande sur son ordinateur, et la sonnerie annonçant le début des cours retentit. Elle était en avance, mais Ayano ne voulait pas spécialement arriver en retard et se faire sermonner pas les professeurs. Elle rebroussa chemin vers sa classe, tandis qu'Osana remettait un uniforme sec.

    Taro, toujours derrière le bâtiment, tenant la baguette magique géante, attendit que les deux lycéennes furent parties pour remettre le matériel du club de théâtre à sa responsable. Il signala tout de même à la remplaçante leader du club qu'il devait probablement encore y avoir un masque sur le toit du bâtiment principal. Ensuite, il rejoignit le cours.

    Info-chan soupira de soulagement. Le plan d'Ayano Aishi avait échoué grâce à Taro. Mais le danger reviendrait probablement bientôt. La Yandere n'abandonnerait pas et mettrait un autre plan à exécution. Il fallait la surveiller de très près. Sa cible, Osana, devait absolument être protégée. Encore une journée entière et quelques heures à tenir, et Osana se confesserait enfin. Et si Ayano venait à l'éliminer… que ferait-elle ensuite ? Il ne fallait pas laisser courir une psychopathe en liberté. Cependant, la seule personne qui était à coup sûr capable d'arrêter les pulsions meurtrières et autres folies de la jeune lycéenne ne pouvait pas se montrer pour l'instant. Peut-être fallait-il que les étudiants détestent tous Ayano ?

    Après quelques heures, la sonnerie retentit pour laisser place à la pause déjeuner. Peu d'élèves semblaient s'interroger sur le fait que les cours aient commencé plus tôt que d'habitude. Ce n'était pas la priorité de ces étudiants, qui ne faisaient qu'étudier et parler des futilités. Enfin, pas tout, pensa Info-chan. Certains étaient plutôt étranges, mais chacun était intéressant à sa manière. La lycéenne aux cheveux rouges observa Ayano. Elle fit semblant d'être sociable avec d'autres élèves. Apparemment, le seul fait qu'elle aie un jour regardé les élèves du club de théâtre lui avait appris les bases de la comédie. Elle joue a son rôle d'élève normale, et vint voir Osana, qui discutait avec Taro. Souriante, la jeune Yandere lui demanda:

    - Salut, tu vas bien ?

    Avait-elle quelque chose derrière la tête ? Probablement, sinon elle n'aurait pas agi ainsi. Cependant, elle ne pouvait pas tenter un meurtre, puisque Taro se trouvait juste devant elle. Osana répondait déjà:

    - Euh, oui, je vais bien, qu'est-ce que tu me veux ?

    - Je voulais te demander, si tu veux que je te rende un service, n'hésite pas, il n'y a pas de problème.

    Osana hocha la tête, visiblement surprise. Elle semblait connaitre de vue Ayano, et voyait bien qu'elle ne parlait pas souvent aux gens. Mais elle lui demanda simplement:

    - J'aurais besoin d'aide, j'ai perdu mon charme de téléphone. Tu peux le retrouver pour moi ? Il doit être dans le labyrinthe de haies. J'ai trop peur de retourner là-bas… Tu peux le chercher s'il te plait ? Il est en forme de chat.

    - Bien sûr, je vais te le chercher ! Je reviens bientôt !

    - Aha, tu es bien plus courageuse que moi ! Enfin, bonne chance !

    Info-chan avait assisté à la discussion des deux jeunes filles, un peu abasourdie: Il s'agissait simplement de ça ? C'était tout ce qu'Osana voulait ? Même Taro voulut la mettre en garde:

    - Osana-chan, cette fille me fait un peu peur… J'ai un mauvais pressentiment à propos d'elle.

    Mais Osana, assez têtue et se comportant comme une Tsundere, lui répondit simplement:

    - N'importe quoi ! Tu es parano ou quoi ? Espèce de crétin !

    Ayano Aishi chercha pendant plusieurs minutes le petit charme de téléphone au milieu de ce labyrinthe de feuilles et d'épines. Pourquoi l'académie prenait-ell soin de cet endroit ? Après avoir cherché et trouvé ce qu'Osana lui avait demandé, Ayano prit dans sa main le petit objet: une jolie tête de chat, comportant quelques paillettes. Cela avait l'air d'être le style d'Osana. Quoi qu'il en soit, l'objet fut rapportée à sa propriétaire, qui remercia chaleureusement Ayano:

    - Oh, tu l'as trouvé ? Je suis tellement contente, merci beaucoup ! Je te dois quelque chose !

    - Pas de problème, répondit la Yandere jouant toujours un rôle d'étudiante parfaite, mais après les cours, j'aurais besoin de te demander un petit quelque chose. Je t'attendrai dans la cour intérieure près de la fontaine, si ça ne te dérange pas !

    Osana hocha la tête, puis la sonnerie retentit. Ayano courut vers sa classe, le coeur battant la chamade. Elle n'avait pas l'habitude de parler avec autant d'aise, mais elle avait réussi. De son côté, Taro tenta de raisonner à nouveau son amie d'enfance, qui ne voulait rien entendre. Info-chan en était sûre, ça allait mal tourner. Elle envoya un message discret sur le téléphone de son coéquipier. Il réussit à consulter discrètement le message, juste avant de rentrer en classe: “Rejoins-moi juste après les cours. Urgent”.

    Pendant la demi-journée, Info-chan chercha des informations pour contrer le plan de la Yandere. Elle souhaitait se rendre à la fontaine avec Osana. Soudain, la lycéenne aux cheveux rouges eut une idée. Les délinquants, toujours indisciplinés, pourraient l'aider. Bien sûr, pas directement, mais ils pourraient neutraliser Ayano. Il suffisait de s'y prendre correctement. 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Janvier à 13:59

    géniaaaal!

      • Mercredi 18 Janvier à 14:42

        Merci ^-^

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter