• Est-ce que Yandere Simulator est censé être pris au sérieux ?

    Alors, petit résumé, YandereDev voudrait toujours changer le nom de Yandere Simulator en "lovesick", il explique que le jeu ne sera pas totalement sérieux ni totalement "mignon", parce qu'il s'était mal exprimé dans le passé. Il voudrait faire un menu quand on lance le jeu qui demandera si on veut jouer à "Yandere Simulator" (le jeu tel qu'on le connaît aujourd'hui) ou "lovesick" (sans easter egg, debug mod, etc, d'ailleurs le fameux menu caché de Pikachuk et Bijuu Mike sert à ça). Dans le deuxième mode, beaucoup de choses ont été modifiées, les couleurs bien évidemment, mais aussi les noms de famille de certains personnages, l'écran de modification de Senpai.

    Des gens ont demandé à Yanderedev d'obtenir des services d'Info-chan autrement qu'avec des photos de culottes, alors on pourra placer des "mouchards" (j'ai pas bien réussi à traduire cette partie même si c'était super simple, désolée) ) à certains endroits pour entendre des conversations. Et on pourra aussi prendre des photos d'élève en train de mal agir (genre Musume qui fume) et les envoyer à Info-chan, et comme ça, on pourra avoir des faveurs d'Info-chan autrement qu'avec la culotte de Midori.

    Voilàvoilà.


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Septembre à 15:13

    Pour "bug", tu peux traduire par "mouchard" :)

      • Samedi 2 Septembre à 15:14

        Merci, je change ! ^^

      • Samedi 2 Septembre à 15:15

        De rien ^^

      • Samedi 2 Septembre à 15:16

        Sinon pris* pas prit (oui je suis un Bescherelle vivant)

      • Samedi 2 Septembre à 15:17

        Haa merci, j'étais mal réveillée ce matin ^^'

    2
    Samedi 2 Septembre à 15:17

    T'inquiètes ^^

    3
    Mercredi 6 Septembre à 13:06

    Il y aussi lorsque Ryuto Ippongo va jouer sur l'ordi' alors qu'il avait promis à ses parents qu'il travaillait dur.

      • Mercredi 6 Septembre à 13:09

        Ouais, mais Musume c'était qu'un exemple j'imagine, sinon elle aurait dit les 2

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter