• Chapitre 9 :

     -oOoOoOo-

     Chapitre 9 : Le manoir

    Elle était morte ...

    Bien sur, il le savait déjà . Durant ses 35 années d'emprisonnement dans le néant, il l'avait suivie à chaques instants .

    Il l'avait vu se marier avec celui qu'elle haissait tant, il l'avait vu mettre au monde sa fille,Kokoro, aux étranges cheveux noirs . Mais l'avait aussi vu écire dans son carnet, le supplier de revenir .

    Ô il aurait tant voulut revenir ! 

    Mais il ne pouvait pas, la démone avait était claire sur ce sujet: seule la fille de Kanashi,la petite Kokoro, pouvait mettre fin à son enfermement . Il s'était donc intéressé à elle . Il l'avait vu grandir, devenir amie avec Teino, ne pouvant deviner qu'elle la trahirait dans les années à suivre, il l'avait vu obtenir de brillants résultats à l'école .

    Et puis s'était arrivé .

    Kanashi s'était suicidait  .

    En voyant ça, il savait qu'il aurait du souffir . Il savait qu'il aurait du pleurer . Mais rien n'avait coulé de ses yeux noirs . Pas la moindre larme n'avait roulé sur sa joue d'albatre . 

    Puis Kokoro était rentrée à Akademy Hight . En voyant à nouveau l'école ou c'était passée tant d'évènements, il avait sentit la nostalie l'envahir . Mais il ne devait pas céder ! Il arrivait bientôt à son but . Dans quelque mois, Kokoro trouverai les manuscrits et effecturait le rituel . Il y veillerai .

    Tout c'était passé comme prévue ! Elle était arrivée dans la dimension et il avait enfin pu sortir . Au début,il s'amusait à la posséder . Déjà pour qu'elle ne dise pas tout à "son amie" Oka, et puis, il s'était bien amusé à accuser Teino à la place de Kokoro, bien que le regard qu'elle avait lancée à Kokoro parlait pour elle . Elle se vengerait .

    Puis peu à peu, à force de connaitre mieux Kokoro, il l'avait apprécié . Puis il l'avait aimé .

    Il avait bien essayé d'éffacer ce sentiment, mais rien n'y avait fait . Et cet imbécile d'Akeino l'avait embrassé . Il c'était sentit bouillir, brulé de l'intérieur .

    Il n'y avait qu'une seule solution . Revenir à Akademy Hight et l'éloigner de l'autre idiot .

     

    Le soir du bal, il l'avait enfin embrassé . Lui qui avait rêvé 35 ans auparavant d'embrasser Kanashi, venait enfin d'embrasser Kokoro . Mais elle l'avait repoussé . Il n'avait plus voulut lui parler, bien qu'il voyait qu'elle était triste .

    Et c'était arrivé . Elle avait tenté de devenir un démon, mais heureusement, il était arrivé juste à temps . Ce qu'elle lui avait après, ne lui apprenait rien, mais par contre, lui avait du lui mentir, ou du moins, lui cacher une partie de la vérité .

    Lui parlait de sa vie avait était douloureux . Il ne voulait pas replonger ainsi dans ses souvenirs .

    Il faillit fermer le carnet puis se ravisa . Il se contenta d'arracher les pages où sa vie était notée . Ou Kanashi avait écrit . Que ce passerai t-il si un jours, elle savait qu'il avait était amoureux de sa mère ? Et en plus, il était probablement la cause de son suicide .

    Il lui donnerai son carnet . Il ne voulait le voir dans les mains de personne d'autre .

    Mais soudain un souvenir vint lui tourmenter l'esprit .

    Et Ura ? Était-il toujours vivant ? Il devait en avoir le cœur net . 

    Étend donné qu'on était le samedi, il pourrai aller visiter son manoir sans que l'école ne le remarque .

    Il se mit en marche . Le manoir était à une heure de marche,mais il ne voulait pas prendre de taxi . Il devait encore réfléchir à ce qu'il allait dire à Ura lorsqu'il le verrai .

    L'heure de marche passa trop vite à son gout . Il ne savait toujours ce qu'il allait lui dire . Ura était tellement imprévisible ...

    Il était en face du manoir . La batisse s'élevait toujours devant lui, sombre et menaçante, comme il y a 35 ans, mais il ne pu s'empècher de remarquer les runes tracer dans le sol autour du manoir . Le seul mot qu'il reconnu fut "Cronos" .

    Il rentra . Etrangement, la porte n'était pas fermée à clef . Pourtant Ura la fermer toujours . Il rentra dans le salon . Rien n'avait changé . Le manoir semblait vide et sans vie,mais pourtant, pas la moindre poussière ne trenait sur les meubles . L'ambiance était lourde . Il avait l'impression que la maison allait exploser tellement la consentration de pouvoirs occulte y était forte .

    Il remarqua quelque chose . Le fauteuil òu s'asseyait toujours Ura était tourné vers la fenêtre .

    -Approche Tenshi .  fit une voix venant du fauteuil .  Je t'attends depuis 25 ans .

    Le fauteuil pivota, et Tenshi put voir Ura en train de le regarder .

    Il n'avait pas changé : ses yeux étaient toujours aussi noirs que la nuit et son visage n'avait prit aucunes rides . étrange . De plus, ses cheveux qu'ilcroyait blonds était devenu blancs . Mais avaient-ils vraiment étaient blonds ? Ilne savait plus .

    Il sourit ironiquement en répondant .

    -Pourtant cela fait 35 ans que je suis partis . Alors pourquoi dis tu m'avoir attendu durant 25 années ?

    -C'est que, vois tu, je sais que ceux qui devienne des démons peivent rester 10 ans le néant, alors je ne t'attendais pas ... Mais je vois que tu as réussis ... Tu es le démon de feu n'est ce pas ?   Il maugrat pour lui même : étrange … Encore ces cheveux blancs ...    Il reprit immédiatement contenance .

    -Oui, je suis le démon de feu . Je voulais te dire : Je suis avec la fille de Kanashi, Kokoro Akuma

    -Encore à t'occuper d'une fille !? Je croyais que devenir un démon te rendrais moins faible ... Sors .

    Tenshi bouillait de rage . Comment avait il put croire un instant que ce vieux fou avait changé ?! Il sortit, rageux, ne prenant même pas la peine de dire un dernier mot . Il voulait revoir Kokoro .

    /!\ retour au point de vu de Kokoro !

    Je m'ennuyais . Nous êtions un samedi mais j'avais obtenu de mes proffessurs l'autorisation de rester à l'école le weekend . Le club occulte était comme ma deuxième maison . Je vus arriver Tenshi . Il paraissait assez énervé . Il me regarda un instant, ne sachant que faire . Je décidai donc à sa place . Je m'approchais de Tenshi et me blotissais contre lui . Cela eu l'effet que je recherchais : il se calma instantanement . Il m'embrassa . Cette fois ci, je ne le repoussais pas . J'avais décidé de suivre mon cœur .

    Nous étions à l'entrée du club, et je n'avais pas eu le temps d'y entrer, je n'avais donc pas vu l'ombre qui se découpait à côté du crane .

     Ombre qui émit un toussautement polit .

    -Bonjour, Kokoro ...

    -oOoOoOo-

    Voila la fin de ce chapitre 9 !

    Je pense que vous avaient deviné de qui provenait la voix !

    Si non, je vous donne le titre du prochain chapitre : Vengeance .

    Vous ne voyez toujours pas ?

    Pour ceux qui se demande, ne vous inquiétez pas, le prochain chapitre ne serra pas le dernier ! ^^


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter