• Chapitre 3: Vengence

    Ok, la vengeance des filles n'est vraiment pas sympa, mais dans l'histoire, Oka est un peut Yandere...

    *********

    Lundi. Le jour prévu était enfin arrivé. Je suis tellement impatiente! Aujourd'hui, je vais ridiculiser Fumi et enfin me venger! Mais pour que le plan soit une réussite totale, moi et Osana ne devons pas être reconnues... comment faire....

    -Je sais! Nous allons nous déguiser, puis nous dirons que nous sommes nouvelles!

    Je montais alors au grenier, chercher ma vieille malle à déguisement:

    -Ou ais-je mis ces perruques.... AH-AH-ATCHOUM! Saleté de poussière.... Ah les voilà!

    Je sortit de la malle une perruque aux longs cheveux argents et une blonde avec des tresses. Je mis alors mon trésor dans mon cartable et partit à l’Académie rejoindre Osana.

    -OKA! EH OKA! Ça fait 10 minutes que je t'attend BAKA!

    -Désolé, j'étais allée chercher quelque chose qui nous serait utile et-

    -Ouai c'est ça! Bon en t'attendant j'ai replacé les seaux qu'un idiot avait déplacé et je t'ai pris un masque!

    -Finalement, je n'aurais pas besoin de masque...

    -QUOI! ET J'AI REJOINS LE CLUB DE CETTE PIMBÊCHE DE KIZANA POUR RIEN! TU M'A FAIT PERDRE MON TEMP!

    -Je nous ai pris des déguisements... mais il va falloir faire vite, il ne nous reste que 30 minutes...

    -Des déguisements! J'adore! On se croiraît dans Hitman! Montre!

    -Tu joue à Hitman toi?!

    -Heu n-non qu'est ce que tu raconte B-BAKA!

    -T’inquiète, je sais garder un secret... bon il faut nous changer là!

    -Ok allons y et vite!

    **************

    Une fois cachée dans les toilettes, je sortit les perruques et les paires de chaussettes blanches (j'en avait prévu au cas où)de mon sac:

    -OUAH! Nickel! J'y aurait pas pensée! T'es vraiment intelligente!

    -M-Merci... mais ne perdons pas de temps.... vite!

    Je donnais alors la perruque argentée et une paire de chaussettes à Osana, lui disant de retirer ses bas, sinon elle serait vite reconnue. Pendant qu'elle se préparait, je mis la perruque blonde, enleva mes gants, mes bas et mon brassard de chef de Club pour éviter tout soupçon. Je me regardais alors dans le miroir et fût frappée de stupeur. J'étais méconnaissable. Personne n'aurait pût deviner que j'étais Oka Ruto. Je regardais alors Osana et je vis avec satisfaction que personne ne pourrait la reconnaître, même pas Taro, qui est pourtant son ami de longue date:

    -Oka c'est génial! Je ne nous reconnais plus! On dirait d'autres filles!

    D'autres filles... d'autres filles...Mais bien sur! Il faut changer nos noms! Si quelqu'un nous le demandait nous serions démasquées!

    -Osana! Je viens de penser à un truc! Si quelqu'un nous demandais nos noms! Il en faut d'autres!

    -C'est vrai tu à raison! Bon imaginons... moi je serais Asano Nijima et toi Toka Oru!

    -Ca me va! Bon allons y!

    *******

    Je me dirigeais alors vers la fontaine, seau en main. J'allais prendre ma revanche! Je pris le temps alors de repérer Fumi. Elle étais comme à son habitude avec les Rainbow Six, ce groupe de filles populaires. Je me mis alors à marcher dans sa direction, déterminée. Je remarquais de l'autre côté Asano, enfin, Osana parler avec des garçons. Elle n'a pas perdu son temps... Arrivée à proximités de Fumi, je fis semblant de trébucher et déversa le contenu de mon seau sur elle. Et Bim dans les dents!

    -Kyaa! Idiote! Tu a vu ce que tu a fais! Tu m'a trempée! C'est malin je vais devoir aller me changer...

    Elle se mit alors à courir dans la direction des douches et je la suivit discrètement. Arrivée devant son casier, elle se déshabilla et s’avançât vers la baignoire. Profitant de sa nudité, j'agis conformément au plan et subtilisa tout le contenu de son casier, volant également toutes les serviettes présentes dans les vestiaires, pour garantir qu'elle ne pourra pas se vêtir. Je me mis alors à courir dans l'autre sens et arrivée à l'entrée des douches, je vis Osana suivie de Budo, Juku , Haruto et Shin arriver vers moi. Elle à parfaitement remplit sa mission! Attend... SHIN! Je te croyais pas comme ça! Toi je te réserve une bonne correction une fois mon travail fini. Osana ,m'ayant remarquée moi et mon énorme pille de serviettes et de vêtements dans les mains, me fit un clin d'oeuil complice. J'attendis que le petit groupe de pervers ait franchit la porte pour me diriger vers l'incinérateur. Je jetais alors à l’intérieur les serviettes, les vêtements de Fumi, ma perruque et mes chaussettes avant de l'activer. Parfait! Je remis alors mes bas, mes gants et mon brassard et couru le plus vite possible jusqu'aux vestiaires. Je veux assister à ton humiliation Fumi, ainsi ma vengeance sera complète! Je rentrais dans les douches et vis près de la porte les garçons, téléphones à la main et flash désactivé, fixer de leur écran Fumi, nue, qui s'approchait de son casier. Il me semblait même que Haruto tournait une vidéo. Fumi ouvrit alors son casier et constata la disparition de la totalité des ses vêtements:

    -Hein?! Mais où sont mes habits?! QUI ME LES A VOLE!? QUI?! RÉPONDEZ!

    Je pouffais, me retenant d'éclater de rire. Je pense que la vidéo d'Haruto va vite faire le tour des réseaux sociaux...

    Je glissait alors quelques mots à l'oreille d'Osana, qui heureusement, avait gardé sa perruque. Un sourire naquit sur son visage et elle se pressa d'en glisser un mot aux garçons. Haruto mis sa vidéo sur pause et sortit, entraînant les garçons et moi derrière lui alors qu'Osana entrait dans le vestiaire, un uniforme et une serviette à la main.

    *****************

    PDV Fumi

    Mais où sont mes vêtements?! Et les serviettes! Il me semblait en avoir vu quand je suis entrée!

    -Hé! Fumi! Regarde ce que j'ai dans les mains!

    Je tournais alors la tête dans la direction de la voix et vis une fille aux cheveux argentés, MON uniforme et une serviette à la main! C'est elle ! Je le savais! Oh toi, tu va me rendre ça!

    -Hé! Ce sont mes vêtements! Rend les moi!

    -Si tu y teins tant, attrape moi!

    Elle se mit alors a courir vers la sortie, après m'avoir jeté la serviette au visage. Je me lança à sa poursuite,en enroulant la serviette autour de mon corps:

    -Argh! Cette serviette est trop petite!

    -Youhou! L'escargot! Ramène toi!

    Je continuais alors ma course effrénée, ne me souciant plus d'où j'allais. Mon seul objectif étais de récupérer mon uniforme. Soudain, j'entendis des éclats de rire, et celle qui m'avait pris mon uniforme s’arrêta. Elle sortit alors un briquet de sa jupe, l’alluma et commença à l’approcher dangereusement de mon uniforme:

    -NON! NE LE BRÛLE PAS! NOON!

    Dans un élan de désespoir, je me mis à courir le plus vite que je pouvais vers elle, ma serviette tombant durant ma course, mais je ne m'en rendis pas compte; je n'étais qu'à quelques centimètres de mon uniforme lorsque la flamme le toucha, et il partit en fumée en quelques secondes:

    -NOOOON!

    Je m'écroulais alors sur le sol, désespérée. J'entendis alors des rires, toujours plus de rires... les gens me pointaient du doigt en riant, ils se foutaient de moi... Je vis alors que Taro me regardais , il étais tout rouge... il s’approchât alors de moi et enleva sa veste pour me la mettre sur les épaule, tout en continuant de détourner le regard:

    -Couvre toi, tu risque d'attraper froid comme ça...

    -Pourquoi tu détourne le regard? Je te fais honte!?

    -M-mais non, enfin regarde toi...

    Il s’empourpra encore plus, s’efforçant de ne pas me regarder. Je baissait alors les yeux et m’aperçût de l'absence de la serviette. OH NON! JE SUIS NUE! Je partis alors en courant le plus vite que je pouvais, essayant d'éviter le regard déconfit de Taro et le rire de mes camarades...

    -Et c'est dans la boite!

    -Attend montre!

    -Allez Haruto, montre!

    ********

    De retour chez moi, je me jetais sur mon lit en pleurant toutes les larmes de mon corps. Qu'avais je fait pour mériter ça?!Qu'avais je fait!? Pourquoi moi? Je me levais alors de mon lit, et alluma mon ordinateur pour surfer un peut, histoire de me changer les idées. Une notification apparût alors dans ma boite mail:

    Taro Yamada et 200 autres commenté vôtre compte sur le site de L'Académie.

    Curieuse, j'ouvris mon compte pour regarder les commentaires. Ce que je vis me frappa de stupeur et de désespoir: Haruto avait posé une vidéo sur ma page, une vidéo sur laque on me voyait me changer, courir après cette fille, me faire humilier... Ils avaient tout filmé... tout...histoire de m'achever encore plus, je regardais les commentaires:

    -Comment tu ose t'exhiber comme ça?!

    -C'est honteux...

    -Hahaha! Je partage la vidéo sur Facebook!

    Le commentaire que Taro avait posté me surprit:

    -Courage Fumi! Tu va t'en sortir!

    Merci Taro... Mais je ne pense pas m'en sortir... ma vie est finie...

    Je me dirigeais alors vers la cuisine, sortit un couteau du placard, et l’avança vers ma gorge:

    -Je t'aime Taro...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter