• Chapitre 18 : Cascade

    -oOoOoOo-

    Chapitre 18 : Cascade

    Elle chuta, chuta et chuta encore et encore, elle n'avait l'impréssion de ne pas bouger, seul le vent dans ses cheveux lui indiquait que la distance la séparant de l'eau diminuait . Une . Deux . Trois seconde passèrent . Puis l'impact .

    L'eau était gelée . Les courants étaient puissants .Elle essaya un instant de remonter à la surface mais elle arrêta . A quoi bon ? Il la retrouverait toujours ...  elle voyait le soleil à travers l'eau . La lumière diminuait diminuait . Puis plus rien . Le noir . Mais ...

    -Mademoiselle ! Mademoiselle !

    Elle ouvrit difficilement les yeux .

    -Que … Elle manqua de s'étouffer et se mit à cracher de l'eau .Elle était trempée, ses poumons la brulée et elle saignait aux multiples endroits ou les rocher l'avait touchée . Elle gémit mais elle était vivante . Devait-elle s'en réjouir ?

    -Elle est vivante !   fit une voix féminine cette fois

    Lorsque sa vue redevint à peu près normale, elle vu en face d'elle un couple de sexagénaires qui la regardait avec inquiétude .  L'homme prit la parole .

    -Heureusement que nous nous avons vu Mademoiselle, un peu plus et vous vous noyait !

    -Merci beaucoup !   réussit-elle à articuler avec difficulté .  Je m'appelle Kyohaku . Kyohaku ... elle hésita un instant .  Kyohaku Kasai .

    -Enchanté Mme Kasai ...

    -Je vous en prie ! Vous m'avez sauvé la vie ! Appelez moi Kyohaku .

    -Mais votre mari et votre famille doit s'inquiéter, non ?

    -Je ... Ma famille a était attaquée . Et ... mon mari est mort il y a bien longtemps .    C'était vrai . L'homme qu'elle avait connu et aimé était mort . Il avait à jamais disparu, et un monstre était né . Il était mort le jour où il avait quitté l'école ensemble .

    -Je suis désolé .  lui dit la femme .    Mais j'en oublie les bonne manière ! Je m’appelle Lila et voici mon mari, Gokino .

    -Enchanté ! Mais je dois partir . Ceux qui ont tué ma famille pourraient vous faire du mal .    Elle essaya de se lever mais retomba à bout de force sur le lit qu'ils lui avaient donné .

    -Pas question que tu parte avant d'être rétablie ! Avec la chute que tu as faites ...

    Kyohaku regarda en l'air . Elle vu le manoir s'embraser et une silhouette qui regardait la cascade . Elle crut presque entendre un "Adieu Kyohaku" murmuré par le vent  . Elle sentit un contact froid contre sa poitrine . Le pendentif était toujours autour de son cou . Elle passât une semaine chez Lila et Gokino . Ils étaient très gentils et compréhensifs et heureusement, Kuneiji ne vint pas .

    Lorsqu'elle fut enfin rétablie, elle fit ses adieux aux sexagénaires et s'éloigna . 

    Qu'allez t-elle faire à présent ? Au moins Kuneiji la croyait morte ... Mais pour combien de temps ? Il découvrirait bien la vérité un jour, et alors sa vengeance serait terrible . Elle pensa alors à un vieux manoir qu'elle avait visité étant enfant et qui appartenait à sa famille . Le manoir étai tellement retiré qu'il n'y avait pas le moindre voisin à 10 hectares à la ronde . Elle s'y installa donc, seule . Souvent, elle repensée à son oncle et à sa tante qui l'avaient recueillis alors que ses parents avaient été porter disparu lors d'un de leurs voyages alors qu'elle n'avait que cinq ans . Elle avait donc grandi avec son cousin Kiko, de cinq ans plus grand qu'elle . Son oncle et sa tante n'avait jamais fait de différence entre leur fils et leur nièce . Et maintenant ils étaient tous morts par sa fautes .

    Elle fut soudain prise de nausée .Chaque jour elle restait couchée en grimaçant . Elle finit par se rendre à l'évidence . Elle était enceinte . Enceinte d'un monstre ... Elle regarda son ventre qui commençait à s'arrondir . Mais se serai aussi son enfant . Ce sera elle qui l'éduquerai . Elle le mènerait sur le bon chemin . Elle bénit le ciel d'avoir fait un cour supplémentaire sur les accouchements . Ça allait lui servir ...

    Tenshi avança le temps . Ura,ou plutôt Kuneiji était donc bien son père . Il sauta l'accouchement, et il vit Kyohaku avec deux bébés ... Deux bébés !? Il avait donc un frère !? Mais comment ce faisait-il qu'il ne le sache pas ?

    Elle était en train de câliner les deux enfants .

    -Tu t'appéleras Tenshi, ça signifie ange .    murmura t-elle à l'oreille d'un enfant à la mine sérieuse .

    Et toi, tu t'appelleras Akeino ...       fit-elle au deuxième bambin

    -oOoOoOo-

    Voila la fin de ce chapitre 18 :3

    J'espère qu'il vous a plut ^^


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter