• Chapitre 15 : Obsession

    -oOoOoOo-

    Chapitre 15 : Obsession

     

     Ils arrivèrent enfin dans la classe et ils frappèrent à la porte .

     

    -Entrez !     fit une voix à l'intérieur

     

    Kuneiji ouvrit la porte .

     

    -Bonjour Mme Yukina !       lui dit il avec le même ton mielleux qu'il employait avec la conseillère .    La conseillère m'a demandé de vous amener la nouvelle élève, Kyohaku Kan'nen .

     

    -Bonjour Madame .   dit avec assurance la nouvelle venue .

     

    -Enchanté ! Et bien, vu que tu le connais déjà, assis toi à côté de M Kasai .

     

    -Bien Mme Yukina .   fit Kyohaku à travers ses dents serrées .

     

    Elle s'assit donc à la table que le jeune homme lui indiquait tout en essayant de mettre le plus de distance entre lui et elle . Remarquant sa répulsion, il fit expret de s'assoir près d'elle . Kyohaku détourna la tête et fit semblant de ne pas le voir .

     

    Bien qu'elle ne l'appréciait pas, la jeune femme dut se rendre à l'évidence . Kuneiji était un élève brillant . Le cour se passât donc sans plus d'accrocs . Lorsque la pause de midi arriva, elle s’éclipsa discrètement vers le cengre de l'école de peur que Kasai ne la suive, mais heureusement,elle ne le croisa pas  . Ne voyant pas Oyana en bas, elle décida d'aller sur le toit . Lorsqu'elle arriva en haut de l'escalier, elle entendit des bruits sourds s'échappais de derrière la porte .

     

    Elle entendit une voix qu'elle connaissait bien . Kuneiji . Etait donc maudite pour toujours se retrouver au même endroit que lui ? Mais soudain, elle entendit une autre voix, celle d'Oyana cette fois .

     

    -Lâche moi Kasai ! Tu me fais mal !     gémit Oyana 

     

    -Oh non, je ne vais pas te lâcher . Tu m'as fais perdre la face ce matin .   son ton se fit doucereux .   Et tu dois savoir à quel point je déteste perdre la face ...

     

    Prenant peur, Kyohaku ouvrit grand la porte . Le toit étai vide . Enfin non . 

     

    Elle vu Kuneiji tenant par le bras une Oyana plus pâle que jamais .

     

    -Lâche la !    hurlat la jeune femme .

     

    -Ah,Kyohaku .    il lachat Oyana qui s’effondrât sur le sol, en larme, tenant son bras qui saignait abondamment .       dégage !   Dit-il a Oyana .

     

    Celle ci s'enfuit en pleur,sans demander son reste .

     

    Kuneiji se rapprochât de Kyohaku, parcourant les quelques mètres qui les séparaient avec grâce . Il fit un pas . Puis deux . Leurs souffles se mêlaient à présent . Elle avait peur . Il lui faisait peur . Mais elle ne bougeât pas . Elle avait l’impression de ne plus pouvoir faire le moindre mouvement .

     

    Il lui prit le menton et regardât ses beau yeux verts pleins de peur .

     

    -Mais voyons . Pourquoi as tu peur ? Tu es a moi . Je n'ai pas l'habitude d'abimer c qui m'appartient,encore moin quand la chose en question est belle .

     

    -Je ... Je n'appartiens à personne ! Pas même a toi Kuneiji !  réussit-elle à articuler .

     

    -En es tu sure ?       Et sans prévenir, il rompit les quelques mili-mêtres qui les séparaient et l'embrassa doucement .

     

    Elle écarquilla les yeux . Étrangement, ce baiser n'était pas une sensation désagréable .

     

    Enfin il s’éloignât . Il la regardât quelques secondes, alors qu'elle essayait de reprendre son souffle et d'enlever la couleur pourpre de ses joue . Il sourit

     

    -Tu es à moi Kyohaku, ne l'oublie pas .

     

    Et sans un mot de plus, il partit .

     

    Elle reprit enfin ses esprits . Mais qu'est ce qui c'était passé ?! 

     

    Troublée, elle allait descendre à la cafétéria lorsqu'elle se rappela que son amie devait surement être à l’infirmerie, et que, l'infirmière, une jeune femme au cheveux roses, n'acceptait pas les visites . Tandis que Kyohaku allait vers la cafétéria pour manger quelque chose avant la reprise des cours, Tenshi était de plus en plus perplexe : Ura,ou plutôt Kuneiji en l’occurrence, était de plus en plus possessif avec sa mère et il n'y avait toujours aucuns signes de son père .

    Ce pourrait-il que ... Non . Ce n'était pas possible . Kuneiji ne pouvait pas être son père . Ura ne pouvait pas être son père .

     

    Il se reconcentra sur Kyohaku . Celle ci mangeait des sushis au saumon avec des algues . 1:30 sonna . Oups . Elle engloutit son dernier sushi, manquant de s'étouffer dans sa hâte et elle se mit à courir vers sa classe, qui heuresement n'était pas loin . Elle frappat à la porte et entrat . Elle rejoingnit sa place sous le regard inquisiteur de Kuneiji et de Mme Yakina qui ne dit rien . Elle s'assit à côté de Kuneiji . Celui ci ne put s'empécher de lui murmurer à l'oreille qui ne comprenait pas pourquoi elle s'éloignait autant de lui après ce qui c'ètait passé .

     

    Elle s'empourpra et se retint au dernier moment de lui mettre une claque qui lui aurait surement coûté très cher . Elle se força à respirer et à se reconcentrer sur le cour, sans beaucoup de succès ...

    -oOoOoOo-

    Voila ! J'espère que ces passages de flashback ne vous ennuis pas trop '^'


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter